Tous ceux parmi vous qui utilisent Firefox (ou qui ont des clients qui l'utilisent) ont dû s'en rendre compte : le navigateur à maintenant un bloqueur de pub intégré !

Profitons de cette occasion pour faire un petit point sur ce blocage ainsi que sur les autres bloqueurs de pub sur le marché.

Firefox bloque les pubs ?

Commençons avec ce point, un peu plus complique qu'il en a l'air.

Depuis sa version 42 (disponible depuis mardi 3 novembre), Firefox a ajouté à son mode navigation privée un bloqueur de ressources cross-domain.

Trouvez un webdesigner disponible

Trouvez gratuitement le prochain talent qui réalisera votre projet ou rejoindra votre équipe.

En clair, cela veut dire que votre site ne pourra pas appeler de ressources externes (sauf exceptions). Toutes vos pubs passant par des régies externes (Google adsense ou BuySellAds par exemple) se retrouvent donc bloquées, tout comme votre analytic externe (google Analytics) et les boutons de partage pour réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest, …).

Mozilla étant heureusement malin, ils ont pris soin de mettre en place une whiteliste qui vous permet de continuer à utiliser la plupart des CDN existant (je n'ai vu aucun script issu d'un CDN qui se soit fait bloquer pour ma part, j'ai peut-être eu de la chance).

Enfin, pour relativiser un peu le problème, il faut bien se rappeler que seuls les visiteurs en mode de navigation privée sont impactés, et que l'essentiel de votre trafic ne devrait donc pas être atteint.

Si vous êtes dans un domaine où il est très probable que votre trafic soit en navigation privée, il vous reste comme solution d'installer un analytics libre comme Piwik, qui pourra être héberge sur votre domaine, et donc ne pas compter comme du cross-domaine. Même chose pour les régies pubs (avec Revive par exemple).

Le cas Adblock

Adblock est un autre problème, car contrairement au mode de navigation privée, il peut réellement toucher tout le monde. Il s'agit (si vous ne le connaissez pas déjà) d'une petite extension qui s'installe sur les navigateurs et qui permet de bloquer les publicités de votre site. Facile à installer, facile à utiliser, ils peuvent poser de gros soucis si le revenu principal de votre site se fait avec la publicité.

Comment détecter les utilisateurs d'Adblock

Que ce soit pour adapter son site aux utilisateurs bloquant les pubs où pour les comptabiser dans notre analytics, il est souvent nécessaire de pouvoir détecter les utilisateurs d'adBloc et autres bloqueurs de pubs. Pour cela, je vous propose d'utiliser une des trois solutions en JS suivantes.

Existe t'il des solutions ?

Je pense que certains d'entre vous sont venu pour essayer de trouver une solution à ce problème, et je suis au regret de vous apprendre qu'il n'existe pas de solution réellement efficace.

Solution 1 : La manière forte

Bien sur, vous pourrez trouver des scripts vous permettant de bloquer l'accès à votre site si le visiteur possède adblock, mais l'utilisation de ce genre de solution est réellement néfaste à mon avis : nous sommes sur internet, ou chaque ressource et information existe en de très nombreux exemplaires. Un utilisateur face à ce genre de site aura plus vite fait de retourner sur Google continuer sa recherche que de désactiver son bloquer de pubs.

Solution 2 : L'éducation

Une autre solution, à mon avis bien meilleur serait d'afficher un message poli demandant de désactiver adblock sur son site. Un bandeau en haut du site expliquant l'importance de la publicité dans votre modèle économique par exemple, permettra peut-être à vos visiteurs de se rendre compte de la portée que peut avoir le blocage de la pub pour vous.

Cette solution peut aussi être l'occasion de faire les choses de manière subtile et de marquer les esprits, en ajoutant un cache oeil et un chapeau pirate à sa mascotte, ou en changeant la couleur principale de son site.

Solution 3 : Trouver des sources de financement alternatives.

Pas grand-chose à dire sur cette solution, dont le titre est plutôt clair.

Mon avis sur les bloqueurs de pubs

"There is no such thing as a free lunch", comme disent les Anglais, c'est-à-dire que rien n'est gratuit. Si ce n'est ni les visiteurs, ni les annonceurs qui payent, ne reste que le fournisseur de contenu (qui paye généralement avec son temps libre). Avec la généralisation des bloqueurs de pubs et la très faible proportion d'utilisateurs acceptant de donner (il n'y a qu'à voir la situation actuelle de Wikipédia pour s'en convaincre), le cout a payé pour le créateur de contenu est de plus en plus grande, ce qui peut souvent pousser à la fermeture d'un site.

Est-ce la faute des utilisateurs, si nous en sommes arrivé là ? Je ne pense pas. Je ne m'en cache pas, je n'envisage plus de naviguer sur le mobile sans un bloqueur de pub actif, et chaque fois que je dois le faire est une véritable épreuve de résistance à la frustration. Pourtant, je pense que seuls les utilisateurs peuvent maintenant nous sortir de cette situation.

La balle est dans votre camp, utilisateurs d'adBlock. Est-ce que vous savez à quoi ressemble le site où vous visitez tous les jours si vous désactivez votre bloqueur de pub ? Faites le test, un de ces jours, et ajoutez-le à la liste des sites pouvant afficher des pubs si vous le considérez comme acceptable.

Il n'y a que comme ça que pourra s'opérer la sélection naturelle, et faire rentrer les choses dans l'ordre : en favorisant les sites à l'affichage publicitaire "acceptable".