J'espère que vous n'avez rien contre le CSS, car il sera à l'honneur encore une fois pour ce mois de février ! Au programme : comment se passer du Javascript sans pour autant se passer de l'interactivité.

NoJS : Créer de l'interactivité sans Javascript

Le CSS est sans aucun doute un outil fascinant, car très limité : pas "vraiment" de conditions, pas de boucles, pas "vraiment" de moyen de sauvegarder de l'information. Ces limites font pour certains que le CSS n'est pas un "vrai" langage, et sa création ne peut donc pas compter comme de la programmation. Pour moi, en revanche, ce sont ces limites qui font tout le sel du métier de Webdesigner.

Pour André Gide, "L'art naît de contraintes, vit de lutte et meurt de liberté." (Ça fait classe, hein ? merci les dictionnaires de citations !), et je pense que c'est plus sur cet axe qu'il faut envisager le CSS.

Le sujet des techniques pour intégrateurs de ce mois de février portera sur les créations interactives en CSS, et comment repousser les limites de ce langage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notez cet article