• Ressources

Détectez les pannes de vos sites et apprenez à vous en protéger avec Cloud Flare et Varys

Publié le
Détectez les pannes de vos sites et apprenez à vous en protéger avec Cloud Flare et Varys

Comme vous le savez peut-être, nous avons eu un problème de serveur mardi et mercredi derniers (11/12 août), qui nous a rendus indisponible pendant près de 12 heures. Je vous propose donc de découvrir les services de monitoring que nous avons utilisé pour détecter l’erreur et éviter qu’elle ne se reproduise : Varys et CloudFlare.

Détection du problème avec Varys

Varys est un service dont j’ai déjà parlé dans un article qui lui est dédié : Surveillez vos sites en continu avec Varys, mais qui a depuis bien évolué ! La plupart des problèmes listés dans l’article sont maintenant corrigés, et si vous n’avez aucun moyen de monitoring en place, je vous conseille vraiment de vous inscrire sur Varys, cela ne prend que quelques minutes, c’est gratuit et vous serez très content d’être prévenu en cas de problème.

Si les notifications SMS ne sont pas encore de la partie (ce genre de fonctionnalités coute de l’argent, c’est compréhensible qu’une version bêta ne le propose pas), les alertes mails sont maintenant disponibles, ainsi qu’un moyen de surveiller les statistiques internes de son serveur. J’ai donc été prévenu de la chute du serveur dans les 5 minutes qui l’ont suivi (mardi soir 23h30, si vous voulez tout savoir ^^), et ai pu commencer à diagnostiquer immédiatement.

En définitive, le problème était la carte mère qui a purement et simplement grillée. Le remplacement a été fait à 11h le mercredi, heure à laquelle le blog était donc de nouveau disponible. Comme les problèmes matériels ne sont pas vraiment les plus simples à prévenir, nous avons decié de mettre en place un service qui est dans notre todo-list depuis longtemps : CloudFlare.

Rendre son site accessible même en cas de panne avec Cloudflare

CloudFlare est un CDN qui sert aussi de cache statique pour vos sites. En clair, Cloudflare se place entre votre serveur et vos visiteurs, ce qui permet de réduire drastiquement la charge CPU de votre serveur ainsi que votre consommation de bande passante (respectivement 88% et 91% pour le BlogDuWebdesign par exemple). De plus, ayant des serveurs partout à travers le monde, ils peuvent délivrer votre contenu depuis le serveur le plus proche géographiquement de vos visiteurs, et donc augmenter la vitesse de chargement de votre site.

Mais la raison pou laquelle il est vraiment intéressant est la suivante : servant de cache, CloudFlare est capable de servir une version de votre site même en cas de panne de votre serveur ! De cette façon, il est possible de s’approcher des 100% de disponibilité à très peu de frais.

CloudFlace propose aussi de nombreuses petites options comme la minification des assets ou l’optimisation de votre site pour mobile, que je vous laisse découvrir seul si cela vos intéresse.

Le plan de base est gratuit et très complet (suffisant pour la grande majorité des sites), et l’installation incroyablement simple (les manipulations techniques sont réduites au maximum et le seul point peu évident est expliqué pas à pas avec de très nombreux screenshots). Si vous savez ce qu’est un nom de domaine et que vous connaissez vos accès à l’administration de votre hébergeur, vous pourrez mettre en place CloudFlare sans le moindre problème.

Comme vous vous en doutez, je vous conseille vraiment ce service, que je savais bon mais qui dépasse vraiment toutes mes espérances. Gratuit pour la majorité des usages, vraiment simple d’installation et efficace, il a tout pour lui.

By Benjamin Sanchez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *