• A la une
  • Catégories
  • Dossiers
  • +

Quel moteur de jeu choisir pour une game Jam ?

par Benjamin SANCHEZle 08/11/2018

En ce moment est en cours la Jam Game off ! Comme promis lors du précédent article, je vous propose de découvrir une petite sélection de moteurs gratuits que vous pourrez utiliser pour créer votre jeu, avec leurs points positifs et négatifs.

Les moteurs avec abonnement

Car il faut bien manger, la plupart des moteurs de jeux que vous pourrez  trouver sont payant, majoritairement avec système d'abonnement. S'il n'y a rien de mal à ça, ce n'est évidemment pas le genre de choses compatibles avec une Jam, et je ne parlerais donc pas en détail de BuildBox, GameMaker ou GameSalad.

Sans doute la meilleure option disponible : Unity

Unity est un excellent moteur de jeu avec une version gratuite bien plus que suffisante pour une jam. Que vous ayez des connaissances en développement (et si possible en C ou en Javascript) ou non, ce moteur vous proposera une interface graphique très puissante et de nombreux tutoriaux pour vous permettre de donner vie à votre idée.

Les plus

Unity est sans doute le moteur le plus complet de cette liste. Besoin de collisions, d'un moteur physique, de son ou de tout autre chose ? Soyez assurés qu'Unity l'a dans sa besace.

Le jeu final doit être livré au format Web ? Compilé sur windows/mac/linux ? Ou bien distribué en apk pour téléphone peut être ? Dans tous les cas Unity vous couvre.

Enfin, l'omniprésnce de Unity fait que vous pourrez trouver de nombreux tutoriaux pour à peu près tout, ce qui couplé avec la grande puissance de l'interface fait que vous pourrez obtenir des résultats très intéressant sans même à avoir à écrire la moindre ligne de code.

Les moins

L'interface d'Unity est à la fois un de ses plus grand avantage mais aussi un de ses plus grands inconvénients. Une bonne partie du temps ce n'est pas la création de votre code qui vous posera problème mais les fonctionnalités intégrés à Unity, pas forcément instinctives ou mêmes logiques (les scènes et les UI, c'est vous que je regarde). Finalement, à la fin de votre projet vous aurez gagné plus de points dans la compétence "Programmer avec Unity" que dans la compétence "Comprendre et développer un jeu", et c'est un peu dommage.

Comme Unity mais en différent : Defold

Defold est un moteur de jeu open-source très semblable à Unity que ce soit dans son fonctionnement, dans son interface ou dans ses capacités. Si vous connaissez l'un, vous passerez à l'autre sans énorme difficulté. La grande majorité de ce qui est dit pour Unity peut être copié-collé pour Defold. Une des plus grande différence reste la langage, qui est du lua pour Defold.

Les plus (par rapport à Unity)

Je trouve personnellement Defold plus "logique" que Unity, et son environnement bien plus ouvert. Je peux par exemple écrire mes scripts avec Vim, utiliser des logiciels open-source pour gérer mes tileset ou dessiner des maps, et ainsi de suite. Si vous n'avez pas d'habitudes établies en développement ce point n'aura aucun impact pour vous, mais dans le cas contraire vous vous sentirez bien plus chez vous avec Defold qu'avec unity.

Autre avantage, Defold fonctionne au poil avec Linux.

Les moins (par rapport à Unity)

Sans plus de surprises, la communauté est bien moins grande, ce qui implique moins d'aides, moins de tutos, moins de ressources. Vous pourrez certainement faire la même chose avec Defold qu'avec Unity, mais cela vous demmandera plus de temps en recherche, et justement le temps est une des ressources les plus précieuse lors d'une Jam.

Le moteur très rétro : PICO-8

PICO-8 est un moteur de jeu qui impose des limitations draconiennes sur presque tous les aspects de création d'un jeu. Un seul langage de programmation disponible : le lua. Une seule taille d'assets disponible. Quatre pistes de beep, pas une de plus, etc.

Contrairement aux autres moteurs présentés ici, choisir PICO c'est aussi choisir un type de jeu, un design très reconnaissable, et il vous faudra donc une identité forte et une idée innovante pour vous démarquer.

Les plus

Les limitations de PICO-8 vous privent de nombreux choix : pixel-art obligatoire, nombre et taille des assets, pistes de son, taille "globale" du jeu, nombre de boutons disponibles.

Cela peut sembler être un inconvénient, mais en réalité tout ces choix "imposés" sont des choix de moins que vous aurez à faire, donc beaucoup de temps de gagner. Et comme je le disais plus haut, le temps est une ressource importante.

Les moins

Tout d'abors l'inconvénient le plus évident : PICO-8 est payant. Pour l'obtenir il vous en coutera une dizaines d'euros.

Les limitations imposées par PICO-8 le rends tout simplement incapable de développer un "vrai" jeu, et si votre prototype fait pour la Jam vous plait, vous devrez repartir de zéro sur un autre moteur pour le pousser au delà de ce que vous propose PICO.

Le moteur parfait pour apprendre : Luxe engine

Luxe engine est un moteur encore en développement pour lequel nous sommes encore en attente de du bêta ! La version alpha est néanmoins disponible et tout à fait à même de fournir d'excellents résultats... pour peut que vous y consacriez beaucoup d'efforts.

Les moins

Pour ce langage nous commencerons par les moins car ils sont importants : Le langage est encore en alpha, vous ne trouverez donc presque aucune ressource, très peu de documentation à l'exception d'une API, aucune interface visuelle à laquelle vous rattraper pour gérer vos assets, vos scène, ou que que ce soit d'autre.

Tout devra se faire à travers des fichiers textes, comme si vous partiez "de zéro", et avec le langage "Haxe".

Les plus

De tous les frameworks présentés ici, Luxe est le moteur qui vous demandera le plus de hack et bricoles, et c'est sans aucun doute le moteur avec lequel vous apprendrez le plus sur le fonctionnement général des jeux ou même des autres frameworks.

C'est aussi à mon avis celui avec l'API la plus agréable à travailler.

 

En conclusion, que choisir ?

Pour une première Jam j'aurais vraiment tendance à conseiller ou Unity ou PICO-8. 

Maintenant que cela est dit, si vous êtes sous Linux, que vous avez déjà quelques connaissances en Lua, ou que vous avez plus envie d'apprendre que de rendre le projet le plus abouti possible, Defold est un choix qui se défend.

  • Partager l'article en 1 clic !

    N'hésitez pas à aider le BlogDuWebdesign
Avatar_thumbAuteur : Benjamin voir son blog

Développeur autodidacte depuis quelques années, déjà, je suis le développeur du blog du webdesign, où mon rôle est de concretiser les différentes idées et maquettes.

Devenez membre !

Rejoignez la communauté des créatifs du web !
- Partagez vos créations
- Gagnez en visibilité
- Créez votre blog facilement
> En savoir plus

Créer mon compte
twitter birdtwitter birdtwitter birdtwitter birdtwitter bird
twitter bird
Ouvrir