Aujourd’hui, découvrez un éditeur de texte parfait pour les intégrateurs et développeurs !

Généralement quand je parle d’un éditeur de texte, je parle principalement de Vim. Hyper-personalisable, fonctionnement modal, peut s’exécuter depuis une console, Vim a tout pour plaire… au public visé. Les intégrateurs restent assez peu sensibles à son charme, à cause d’une prise en main ardue. Heureusement pour eux, il y a Sublime Text !

Sublime Text (dont la version 3 est sortie en bêta) vous apportera tout ce que vous êtes en droit d’attendre d’un éditeur moderne, sans pour autant demander l’investissement intellectuel d’un Vim. En plus, Sublime Text est joli, pas comme certains (notepad++, si tu me lis…).

Parmi les fonctionnalités apportées dont je serais incapable de me passer quel que soit l’éditeur, citons:

Trouvez un webdesigner disponible

Trouvez gratuitement le prochain talent qui réalisera votre projet ou rejoindra votre équipe.

 – Le système de split de l’écran, pour éditer deux fichiers en parallèle, ou simplement un seul fichier a deux endroits.

 – La possibilité d’éditer plusieurs lignes en un coup. (en gros on met son curseur sur plusieurs lignes et on les édites toutes d’un coup. Pratique pour l’indentation/le CSS3 avec préfix)

 – Affichage des erreurs depuis l’éditeur, comme pour un IDE.

 – Sauter à la ligne x (pratique pour débugger sans scroller quand notre navigateur nous annonce une erreur ligne 178).

 – Conserver l’historique même après fermeture/réouverture de l’éditeur. (pour les fous du couper/coller sur des PC qui bluescreen, par exemple)

 – Avoir un éditeur qui ne met moins d’une seconde à s’ouvrir (c’est du texte qu’on veut éditer, pas un Psd de 950 Mo, merci de votre compréhension les IDE)

 – Customisation à outrance.

Évidemment, ces fonctionnalités ne sont pas forcément disponibles dès l’installation, il faudra pour certaines chercher un plugin, mais c’est vrai également pour Vim. Et contrairement à ce dernier, l’installation d’un plugin est simple (et peut l’être encore plus avec un package manager).

Je n’ai qu’un conseil à vous donner, essayez-le. Beaucoup d’intégrateurs / développeurs passent une grande partie de leurs journées sur un éditeur de texte, et la bonne qualité de celui-ci peut vraiment changer la vitesse et la pénibilité du travail.

Le soft est présent dans une version d’évaluation qui reste pleinement utilisable même après la fin de la période gratuite (Il se fera juste une joie de vous rappeler que vous n’avez pas payé la licence de temps en temps). Si l’expérience vous plaît, il vous faudra une 50aines d’euros pour l’acquérir de manière légale.

edit Merci a Sainior pour le site regrouppant tout les plugins de Sublime Text : http://wbond.net/sublime_packages/community

En bonus, je vous laisse un petit éditeur de thèmes en ligne, pour faire parler votre fibre artistique, et avoir la coloration syntaxique la plus sexy possible.

TmTheme editor