Retrouvez la Nintendo 3DS entièrement réalisée sous Photoshop CS5, à télécharger gratuitement dans l’article suivant !

Aujourd’hui, dans ce nouvel article, vous trouverez un fichier .Psd gratuit d’une Nintendo 3DS ainsi que quelques conseils et astuces !

Celle-ci a été entièrement réalisée avec les calques de formes, les options de fusion et quelques coups de pinceau à la tablette 🙂

INTRODUCTION  
 
Pour la réalisation de cette Nintendo 3DS, bien entendu, je me suis servi du modèle photo ci-dessous. Notamment pour certaines formes, les ombres, etc…

Pour chaque forme, j’ai utilisé les calques de formes (Rectangle, rond…) ou la plume de sorte à toujours avoir un tracé disponible et modifiable.

Et bien sur pour toutes les ombres, biseau etc que vous pouvez voir sur la console, je me suis servie principalement des options de fusion (Ombre portée, Ombre interne…) et des modes de fusion (Incrustation, Lumière tamisée…).

 Modèle servant de Référence :

Réalisation Photoshop : 

 

ASTUCES

-Les styles de calques : 

Pour réaliser les ombres, dégradés, lumières et reliefs, les styles de calques sont très intéressants. Leurs nombreux réglages permettent d’obtenir plus ou moins le rendu souhaité. 

Personnellement, j’ai principalement utilisé les Ombres portées, internes, incrustation en dégradé et le Biseau pour recréer tous les éléments. 

Img01

Cependant, une fois le style utiisé sur un calque, vous ne pouvez pas en ajouter, par exemple, un deuxième.
Heureusement, il existe quelques astuces pour résoudre ce problème 🙂 

La première astuce consiste à créer des calques à partir du style de calque, c’est très simple : 

Il suffit de cliquer droit sur les options et de faire “Créer des calques”. Vos options vont se convertir en calques. Vous pouvez maintenant ajouter un nouveau style de calque sur le calque principal. 

-Objets dynamiques :

La seconde astuce consiste à convertir votre calque en objet dynamique. 
Un objet dynamique c’est quoi ?
 

Les objets dynamiques sont des calques qui contiennent les données d’images pixellisées ou vectorielles, comme les fichiers Photoshop ou Illustrator. Ils conservent le contenu source des images avec toutes leurs caractéristiques d’origine, vous permettant ainsi d’apporter des modifications non destructrices au calque.”

Une fois notre calque converti, cliquez droit puis “Modifier le contenu”. Un nouveau projet va s’ouvrir dans Photoshop avec le calque précédent qui contenait le style de calque !
Vous pouvez modifier à volonté votre élément et enregistrer. Les modifications se font en temps réel sur le projet principal.
De retour sur votre projet, il vous suffit de faire un nouveau style de calque sur votre objet dynamique, et le tour est joué ! 🙂

-Tablette graphique & détails : 

Pour la finalisation des détails j’ai aussi utilisé ma tablette graphique qui m’offre une précision non comparable au trackpad ou encore à une souris. 
Grâce à celle-ci, j’ai pu retravailler certaines ombres et lumières plus dans les détails, mais aussi à l’aide des modes de fusion.
Ils sont très importants et très utiles, j’utilise principalement les modes de fusion suivants : (Produit, Lumière tamisée, Incrustation…).
N’hésitez pas aussi à utiliser certains filtres, comme les flous (Gaussien, directionnel..) qui peuvent être très utiles pour les ombres par exemple.
Et enfin, toujours utiliser les masques de fusion pour cacher des éléments plutôt que de supprimer directement les pixels sur vos calques, que vous ne pourrez récupérer par la suite.

Voilà pour ces petites astuces 🙂 N’hésitez pas à me poser vos questions et me faire part de vos remarques !

A bientôt !



 

Notez cet article