Je pense que ceux parmi vous qui venez régulièrement sur le BlogDuWebdesign le savent, Vue est mon framework front-end de prédilection.

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir une ressource permettant de simplifier à l'extrême la configuration nécessaire pour démarrer une grosse application web avec vue : Poi.

Démarrez vos projets avec Poi

Poi est un outil permettant de simplifier à l'extreme l'étape de mise de place d'un projet d'application web. A l'inverse d'une application bootstrapé, qui va vous mettre dans les mains une dizaines de fichiers (voir plus) dés le départ, une aplication lançé avec Poi peut tout à fait ne contenir qu'un seul fichier : index.js .

import Vue from 'vue'

new Vue({
  el: '#app',
  render() {
    return <h1>Hello World!</h1>
  }
})

Sans aucune configuration (si vous l'utilisez avec Vue.js) et sans autre dépendance que lui-même, Poi vous offre un support complet de Webpack, babel, postCSS, ainsi que des fonctionnalités tres pratiques mais pas toujours simple à configurer comme un serveur web avec hot reload, etc.

Notez enfin que Poi fonctionne avec d'autres framework que Vue, mais qu'il faudra vous donner la peine de le configurer pour cela.

Avantage/inconvénients face à Vue-cli

Note : Étant donné que je ne suis plus les autres frameworks Front depuis une grosse année, je vais rester dans une approche très "Vue" de Poi. Je pense néanmoins que le discours s'applique en décalque sur les autres frameworks front.

Je ne sais pas si vous connaissez vue-cli, un outil de scaffolding, c'est à dire générer la totalité des fichiers de conf nécessaires automatiquement. Cette approche, totalement inverse de celle de Poi (dans le sens ou elle "noie" l'utilisateur sous les fichiers de configuration) permet pourtant d'aller au même résultat : démarrer un projet simplement. Les deux méthodes ont leurs avantages mais surtout leurs inconvénients. 

Poi donne "l'impression" que tout est simple, et fonctionne presque comme par magie. En cachant les rouages de la machine, ce genre d'outils risque de rendre encore plus complexe à apréhender, ce qui n'est pas une bonne chose.

En revanche, les outils comme Vue-cli mettent tres vite les développeurs face à des choix dont ils ne comprennent pas forcément la portée. JSLint ? Chakra ? Preset Babel ? Ce genre de choses n'est pas forcément connu de tous, et peut vite décourager une personne venue apprendre à utiliser un Framework.

Je me retrouve donc bien coincé pour ue conclusion digne de ce nom. Pour ma part, je préfère les outils comme Vue-cli, mais j'ai eu à découvrir tout le stack moderne de développement Front-end pas-à-pas, et ne suis donc pas dans la même position que les jeunes développeurs sorti de l'école en 2017 et qui ont le stack complet à ingérer en même temps. Sachez donc que les deux "versions" de la solution existe.

Ne vous laissez pas envahire par les outils au point de ne plus avancer votre projet si vous préférez Vue-cli. Ne perdez pas de vue qu'il existe des outils derrière les fonctionnalitées de Poi, et essayez d'avoir la curiosité d'y jeter un oeil.

Notez cet article