• Ressources

Ressources javascript : les indispensables 2014

Publié le
Ressources javascript : les indispensables 2014

Pour le dernier article de ressources de l'année, je vous propose une liste de ressources Javascript à l’intérêt plus que discutable !

Pour écrire tous les articles Javascript de l'année 2014, j'ai dû voir et essayer énormément de ressources et de scripts. Les meilleurs ont été sélectionnés et réunis en thèmes pour faire mes articles, mais vous êtes vous déjà demandé ce qui arrivait aux pires ?

Les ressources avec un intérêt négligeable (copie moins bonne d'une autre ressource, manque absolu de support, …) sont abandonnées sur le bord de la route, mais les ressources VRAIMENT inutiles, je les ai gardées pour une compilation de fin d'année !

Pour cette fin d'année, je suis fier de vous présenter les ressources les plus inutiles qu'il m'a été donné de voir sur l'année 2014 !

Dogescript

Connaissez-vous le même doge ? Si ce mot ne vous parle pas, je vous propose une petite session de rattrapage ici.

Parmi ses nombreux défauts, le Javascript est notablement peu doge-friendly. Sur ce constat, des développeurs ont créé Dogescript, un langage qui se compile en Javascript et qui vous permettra de briller en société.

JQuery.doge.js

Ce petit plugiciel Javascript vous permettra de remplir votre page de contenu à forte valeur ajoutée.

Oridomi

Oridomi (jeu de mot entre origami et DOM), est un script qui vous permettra de plier votre dom en petit tas illisibles.

Raptorize

Ce plugin a un nom qui peut vous faire penser à des raptors, et c'est voulu.

Trianglify

Trianglify vous propose de remplir votre background de plein de petits triangles de couleurs. Allons, un petit effort, je suis sur que cela peut vous être utile !

jQlouds

Avez-vous toujours révé de pouvoir mettre de petits nuages dynamiquement générés sur vos fonds d'écrans ! C'est maintenant possible !

Planetarium

Ce petit script indispensable vous permet de générer des planètes dans votre navigateur. Indispensable, je vous dis !

By Benjamin Sanchez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *