• Développement

Découvrez Dropplets, un nouveau CMS PHP sans base de données.

Publié le
Découvrez Dropplets, un nouveau CMS PHP sans base de données.

Aujourd’hui, le Blog du Webdesign a essayé pour vous Dropplets, un nouveau CMS PHP qui n’utilise pas de base de données.

Les CMS existants sont nombreux, mais peu peuvent rivaliser avec le poids lourd du marché : WordPress. Sorti récemment, Dropplets est-il capable de cette prouesse ?

Dropplets, le CMS poids plume sans base de données.

Dropplets se démarque par des choix d’architectures assumées. Sans base de données, il s’installe en quelques secondes (télécharger l’archive, la décompresser, la mettre sur le FTP, choisir un mot de passe).

Une fois installé, il reste la customisation. Pour une fois sur un micro-cms, il existe un « panneau d’administration », qui va nous permettre de changer le thème, ajouter un analytic, publier un article, et quelques autres petites taches de ce genre.

Les thèmes, justement, sont au nombre de 3 pour l’instant, tous payants à l’heure actuelle. Néanmoins, vu la simplicité de création, cette liste a de fortes chances de s’agrandir rapidement si le CMS gagne en popularité. Voilà par exemple un des thèmes que je trouve très réussi.

index

article

L’écriture d’un article se fait en markdown, techno de plus en plus fréquente dans les CMS. Un simple éditeur de texte suffira pour l’édition, mais il est possible de choisir une solution en ligne comme Markable pour profiter de plus de fonctionnalités.

Une fois écrit, il ne reste plus qu’à uploader l’article et sa cover via l’entree « publish » dans le panneau d’administration.

Conclusion

Ne nous leurrons pas, WordPress est plus compliqué qu’il n’y paraît pour un client. La publication d’articles demande souvent une formation, et un rappel a cette formation quelques mois après et généralement nécessaires. Cette formation peut tout aussi bien être faite pour dropplets, et ne prendrait pas forcément plus de temps.

Pour cette raison, je trouve ce CMS vraiment intéressant, car il apporte à mon avis suffisamment d’aide pour etre utilise comme CMS pour un client, tout en restant extrêmement léger et simple à personnaliser / sauvegarder.

Après, il faut tout de même relativiser, Droplets ne peut pas être consideré comme un concurrent à WordPress. Il ne fait tout simplement pas le poids en matière de création de sites complets, avec folio, articles, carte interactive google Map, et tout ce qui s’ensuit, mais ce n’est clairement pas sa niche.

By Benjamin Sanchez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *