• Logiciels

Des solutions allant du plus simple à la plus complexe pour créer vos templates d’emails responsives

Publié le
Des solutions allant du plus simple à la plus complexe pour créer vos templates d’emails responsives

Vous avez besoin de créer une template mail, mais ne connaissez pas les subtilités inhérentes au médium ? Le BlogDuWebdesign vous propose de découvrir trois techniques différentes pour créer des templates pour personnaliser les templates de base inclus dans les différents logiciels d’e-mailing.

Utiliser une template existante

Évidemment, je ne vous apprends rien sur ce point, la solution la plus simple pour votre mailing est souvent l’utilisation d’une template tout faîte, que vous pourrez trouver gratuitement sur des sites comme Litmus, ou de manière bien plus diversifiée mais payante sur des sites comme Themeforest.

Le problème avec ces solutions est que le résultat n’est pas forcément évident à éditer et à adapter aux besoins de votre client.

Utiliser un framework

De l’autre côté du spectre, il existe des outils comme Foundation for email, ou MJML, qui vous propose de créer votre template d’email selon vos besoins. Si ces outils font un énorme travail pour nous rendre la tache agréable, il faut reconnaître qu’ils ne sont pas forcément à la portée d’un intégrateur.

MJML demande d’avoir des dépendances installées sur son poste (Node.js pour ne pas le citer) ainsi que l’apprentissage de tout un nouveau langage dérivé du HTML.

Foundation for email, bien que plus simple, vous demandera lui aussi quelques manipulations supplémentaires (l’inlining par exemple, c’est-à-dire mettre tout votre CSS dans votre HTML).

Solution hybride : utiliser une template « nue » comme base

Cette solution est sans aucun doute le plus adapté pour les intégrateurs, qui ont de solides bases en HTML et CSS (c’est leur métier après tout) mais qui ne connaissent pas les spécificités des emails.

Ce que j’appelle des templates « nues » sont des templates ne contenant que des placeholders, et qu’il vous sera possible d’adapter très simplement à vos besoins. Associés les différents blocs comme vous le feriez avec des legos, ajoutez-y du style pour les polices, backgrounds et couleurs, puis insérez-y votre contenu !

L’avantage évident de passer par une template « nue » est que ces templates fonctionnent déjà sur Gmail, et Outlook, que ce soir sur desktop ou mobile. Vous pouvez donc créer votre template vous-même sans réellement avoir à vous occuper des règles complexes et parfois illogiques nécessaires pour être compatible avec ces différentes plateformes.

Pour récupérer ces templates, je vos propose de découvrir deux sites. le premier, Pulp, est un service qui vous permettra d’associer différents blocs préconçu, puis téléchargé la template correspondante. Attention, le service est vraiment basique, il n’y a même pas la possibilité de supprimer un bloc une fois qu’il a été inséré.

Enfin, je vous propose de découvrir Cerberus, une collection de 3 « templates », qu’il vous sera possible de réorganiser à loisir.

By Benjamin Sanchez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *