• Logiciels

Découvrez Easel, un éditeur pour web designer

Publié le
Découvrez Easel, un éditeur pour web designer

Pourquoi la plupart des web designer utilisent la suite Adobe pour créer leurs web designs ? Est-ce que ces outils sont réellement efficaces dans cette tâche, sont-ils "meilleurs que le reste", ou n'est-ce simplement qu'une ancienne habitude héritée des designers print ? Pour vous donnez matière à comparer, découvrez Easel.

Créez vos maquettes web dans votre navigateur avec Easel

Easel est une application web se basant sur une idée simple : le meilleur endroit pour designer un site web, c'est le navigateur. En effet, non seulement cette façon de travailler permet de gagner beaucoup de temps lors de l'intégration (récupération des styles de fonts, couleurs …), mais force aussi le webdesigner à créer des maquettes "réalistes".

Finies les maquettes statiques que l'on ne sait pas comment intégrer, le fait de pouvoir changer la taille d'écran permet de voir comment les blocs vont se repositionner/redimensionner, et donc prévoir un design lors de la phase de création des maquettes.

Le site proposant une démo, je vous encourage vivement à l'essayer.

 

Avantages

Le premier avantage d'Easel est qu'il est un outil complet. Il permet de prototyper son site simplement et rapidement, puis d'utiliser ces prototypes comme base pour les maquettes. Il fournit ensuite les pièces dans une forme simplifiant l'intégration.

Il permet de collaborer à plusieurs et en live sur les projets, et est accessible sans installation sur les ordinateurs (les modifications en live devant le client et sans matériel autre que le PC dudit client sont donc possibles).

Créer les design dans un navigateur permet de simplifier l'intégration pixel-perfect, car nous sommes déjà dans un navigateur, et donc avec les contraintes que nous impose le web.

Contraintes et inconvénients

La contrainte majeure que je vois au projet (la seule qui m'empêche d'envisager d'essayer un passage sur Easel) est l'obligation d'utiliser bootstrap comme framework CSS. Toutes les personnes utilisant d'autres frameworks (comme ZURB foundation par exemple) doivent donc migrer à Bootstrap, soit abandonner l'idée d'utiliser Easel.

L'autre contrainte que l'on peut trouver à Easel est qu'il est payant (entre $15/mois pour une personne seule à $99/mois pour une équipe entière), mais soyons sérieux, est-ce réellement un inconvénient ? Tout travail mérite salaire, et finalement, Photoshop aussi est payant (si si, il est payant, je confirme).

Enfin, Easel n'est PAS un éditeur de site wysiwyg à la Dreamweaver. Il permet de faire des maquettes, de récupérer le CSS et le HTML, mais passer d'une maquette sur Easel à un site web vous demandera tout de même des compétences en intégration. Ce n'est qu'un outil permettant de faire des prototypes et des maquettes.

Conclusion

Pour conclure, je trouve qu'Easel est un très bon outil, et qu'il remplit un vrai manque. Photoshop, tout comme le reste de la suite Adobe, ne sont pas des outils pensés pour le Web, et cela se ressent dans les maquettes générées. Je pense qu'il est temps que les Web Designer aient un vrai outil étudié pour leurs besoins.

Néanmoins, comme je le disais dans les contraintes, Easel ne permet pas de choisir le framework CSS que l'on souhaite utiliser (ou alors je n'ai pas trouvé cette option), et ce simple fait le rend inacceptable pour nous à Dezup, où nous utilisons Zurb Foundation. En espérant que ce point change au plus vite.

 

By Benjamin Sanchez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *