Qu’est-ce que le Webdesign ?

Publié le

Aujourd’hui, les sites internet occupent une place toute particulière dans nos vies, autant sur le plan personnel que professionnel. Mais connaissez-vous tous les rouages de la création d’un site ? Dans cet article, nous vous proposons de (re)découvrir ce qu’est le webdesign, mais aussi ce qu’il n’est pas !

Article mis à jour le 26 Octobre 2022

La définition du webdesign

« Webdesign » est une expression anglaise que l’on pourrait traduire par « conception web ». Ainsi, il fait référence à la création d’interfaces sur internet, qu’il s’agisse des pages d’un site ou d’une application.

On remarque également que le terme « webdesign » est composé de deux mots : « web » et « design ». Le premier fait référence au support digital sur lequel sera affiché le contenu, à savoir internet. Le second désigne tout ce qui concerne l’esthétique d’un site ou d’une maquette, son ergonomie et son utilisabilité. Ensemble, ils forment le webdesign.

Le webdesign, ce n’est donc pas que la simple « jolie » mise en page d’un site internet ou d’une maquette, c’est beaucoup plus que cela ! Le webdesigner doit avant tout se soucier de l’expérience utilisateur et de la facilité d’utilisation du site sur les différents supports digitaux.

Il existe différents types de sites internet, et par conséquent différents types de webdesign. On peut ainsi distinguer le webdesign pour les sites vitrines, les sites e-commerce, les sites institutionnels ou encore les blogs.

Quel est le rôle d’un webdesigner ?

Le rôle principal d’un webdesigner est de créer des sites web qui sont visuellement attrayants et fonctionnels. Il travaille en collaboration avec les concepteurs de sites Web, les développeurs (front-end et parfois back-end) et les spécialistes du contenu.

L’objectif étant d’arriver à proposer les meilleurs solutions pour l’architecture interactionnelle, l’organisation des pages, l’arborescence, la structure des informations, le parcours utilisateur et la navigation dans un site web.

Quel est le salaire d’un web designer ?

Cela va dépendre de votre expérience, de vos compétences et de votre lieu d’exercice. En moyenne, un webdesigner peut gagner entre 1 400 et 2 750 euros nets. Outre l’expérience, vous aurez besoin de vous former tout au long de votre carrière pour rester à la pointe des technologies et des tendances. En effet, le webdesign évolue très vite !

Quels sont les logiciels à maitriser pour faire du Webdesign ?

Il existe de nombreux logiciels de webdesign, plus ou moins complexes selon les besoins. Mais le webdesigner doit maîtriser plusieurs logiciels afin de pouvoir répondre au mieux aux besoins du client.

Vous aurez besoin de connaitre :

En fonction de votre spécialisation vous aurez plus ou moins d’affinité avec les différents logiciels qui compose le panel du Webdesigner. Si vous vous occupez uniquement des maquettes, vous utiliserez souvient les logiciels de création graphiques. Si vous vous spécialisez dans l’intégration des maquettes ou leurs développement, vos outils se rapprocheront plus de celui d’un développeur front-end.

Ou trouver un web designer ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour trouver un webdesigner. Vous pouvez par exemple faire appel à une agence de communication, passer par une plateforme de freelances ou encore travailler directement avec un prestataire.

Le plus important est de bien définir vos besoins avant de commencer votre recherche et de bien vérifier le portfolio du prestataire pour s’assurer de ces compétences.

Quels sont les objectifs du webdesign pour votre projet en entreprise ?

Selon la taille et la complexité d’un site Web, le processus de conception peut impliquer une équipe de spécialistes comprenant des concepteurs Web, des développeurs Web, des créateurs de contenu et des experts en optimisation des moteurs de recherche (SEO).

1) Mettre en place un esthétisme

On dit souvent que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais l’esthétique d’un site n’est pas qu’une notion subjective. C’est avant tout la recherche d’une certaine harmonie, qui repose sur :

  • l’équilibre des espaces et des textes,
  • la cohérence des couleurs et de la typographie,
  • la pertinence de l’iconographie,
  • la hiérarchisation de l’information…

Tous ces éléments vont contribuer à l’amélioration de l’expérience utilisateur (UX).

2) Améliorer l’expérience utilisateur

Les images, les couleurs et les autres éléments visuels d’un site vont transmettre des informations non verbales et procurer à l’utilisateur des sensations visuelles, voire même auditives (avec l’emploi de sons ou de musiques). Ce sont toutes ces émotions qui lui permettent de vivre une expérience et d’adhérer à l’univers proposé. Ce genre d’expérience est très utilisée par les sites de grandes marques afin de créer un lien affectif et de transmettre des valeurs entre la marque et l’internaute.

3) Renforcer l’ergonomie

Le graphisme doit être au service de l’ergonomie, qui se traduit par la facilité d’utilisation du site. L’emploi d’icônes ou de boutons (les calls to action ou CTA) renvoient de manières intuitives à des fonctions du site et facilitent l’interaction avec l’utilisateur. De même, le choix des couleurs, des typographies et des tailles de police permettent la hiérarchisation de l’information et garantissent un meilleur flux entre l’interface et l’internaute.

4) Donner de la valeur ajoutée

La qualité et les finitions d’une interface bien structurée transmettent une impression positive et un sentiment de fiabilité. Nous somme très sensibles à l’apparence des choses et nous formulons un premier jugement en quelques secondes, dès l’affichage de la page. Ainsi, nous n’évaluons pas un site sur la base de son contenu (le texte, les fonctionnalités), mais en fonction de son contenant (le design).

Ainsi, la fiabilité de la forme (le contenant) a un impact immédiat sur la fiabilité du fond (le contenu). Soigner le webdesign, notamment sur la page d’accueil, transmet une image professionnelle qui rassure l’internaute et lui donne confiance.

5) Transmettre le message

Le marketing est un ensemble de techniques permettant de pérenniser les ventes d’un produit ou d’un service, de le différencier de la concurrence et de faire en sorte qu’il réponde aux besoins du marché. À partir de sa stratégie marketing, une entreprise définit donc un message qui doit être communiqué clairement à travers le webdesign.

L’argumentaire d’un message publicitaire est construit sur trois axes : qui ou quoi, pourquoi et comment ?

  • Qui ou quoi, c’est l’information : quel est le produit et/ou le service ?
  • Pourquoi, c’est l’argumentation : quels sont les bénéfices pour le consommateur ?
  • Comment, c’est l’engagement à l’action, c’est-à-dire l’achat du produit ou service.

Pour attirer notre attention, la publicité utilise des stimuli affectif : humour, décalage, imaginaire, rêve, questionnement, choc… Tout cela pour nous séduire et établir un ancrage dans notre mémoire.

De la même façon, le webdesign doit unifier les éléments du message pour créer une tonalité graphique en adéquation avec ce dernier. Ainsi, il peut :

  • Attirer l’attention et éveiller notre intérêt.
  • Mettre le message en exergue et le distinguer des autres.
  • Rendre le message percutant, efficace et mémorable.

Pour conclure

Nous l’avons vu, le webdesign n’est pas qu’un simple habillage graphique. C’est un véritable outil de communication qui facilite l’expérience utilisateur à travers une ergonomie conviviale. De plus, il permet de transmettre un message marketing de la façon la plus pertinente possible. Il donne ainsi une véritable valeur ajoutée à l’information, en professionnalisant l’image.

Le webdesign est un secteur en pleine expansion, et les entreprises ont de plus en plus besoin de professionnels qualifiés. C’est une discipline passionnante qui offre de nombreuses possibilités, alors n’hésitez pas à vous lancer !

Comment trouver une formation pour devenir webdesigner ? (Sponsors)

Vous cherchez à vous renseigner sur les études de graphisme ? Vous êtes particulièrement attiré par le webdesign ? Sachez qu’il est tout à fait possible de suivre une formation design graphic. En effet, les métiers du graphisme sont en perpétuelle évolution, et sont donc des métiers d’avenir.

Cependant, vous ne savez pas forcément vers quelle école vous tourner et vous n’arrivez pas à trouver une formation qui vous convient…

Quelques conseils pour trouver une formation en webdesign

Si vous cherchez une formation de graphic designer mais que vous ne connaissez pas le milieu, il est tout à fait normal d’avoir du mal à trouver la formation idéale. N’hésitez donc pas à consulter des sites internets qui vous indiqueront des écoles fiables et de qualité, mais également des témoignages de professionnels qui précisent les éléments importants à connaître pour être un bon webdesigner.

Ynov, une école de création et de communication

N’hésitez pas à vous renseigner sur le site de Ynov, une école qui propose une formation en graphic design et qui est susceptible de vous intéresser.

By jeff papangue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires de cet article 3 commentaires

  • Nelly

    Bonjour, quelles sont les formations qu’il est possible d’effectuer pour les personnes débutantes et qui n’ont aucune expérience dans le domaine, mais qui souhaite exercer le métier de Webdesigner? Cela est-il difficile de trouver un contrat en alternance ? Vers quelles types de sociétés postuler ? Merci

    • Jeff

      Bonjour Nelly,
      Il existe des écoles qui vous permettront d’apprendre les bases essentielles de ce métier. Généralement durant ce cursus scolaire vous devrez faire au moins un stage en entreprise (Agences web ou publicitaires avec un département digital) qui vous permettra de mieux appréhender la réalité professionnelle de ce métier.
      Bonne journée.

    • tonio

      Elles s’appellent [email protected]émie, Simplon.co, Wild Code School, Access Code School, Webforce3, 3WAcadémie, 42 ou Le Wagon. Ces écoles de code se sont multipliées ces dernières années, maillant tout le territoire.

      Leur objectif ? Vous familiariser avec les langages informatiques que sont HTLM, Javascript, PHP ou Ruby. Ces établissements d’un nouveau genre dispensent des formations de 9 semaines à deux ans pour devenir développeur, web designer, webmaster ou community manager.